Archives pour la catégorie Réunions mensuelles

Vendredi 20 mai à 17 heures : Influence de l’art africain sur l’art contemporain, par le Pr Claude Thery

Au début du XXème siècle la découverte des arts primitifs – d’Afrique noire en particulier – a bouleversé en profondeur les jeunes artistes.
Alors que, depuis le siècle de Périclès (avec Phidias, Praxitèle …) la ressemblance, copie plus ou moins idéalisée de la nature, était la règle, ils ont soudain découvert des œuvres totalement dépourvues de contraintes, des œuvres irrationnelles, amphétaminées qui ont cassé un système de références qui existait depuis 2500 ans. Alors que jusque-là, le figuratif régnait en maître, ils ont été soudain désinhibés, osant faire des choses qu’ils n’auraient jamais imaginées. Le cubisme, les déformations et l’abstraction ont succédé au figuratif.
Ces jeunes artistes s’appelaient Vlaminck, Picasso, Modigliani, Derain, Matisse puis Giacometti, Miro, Brancusi, et ce choc continue à influencer les artistes actuels comme le bruit assourdi d’une déflagration lointaine.

masque_fang_(2)Exemples :modigliani 1

 

Modigliani s’est inspiré des masques Fang (Gabon).

Noter les yeux vides, l’allongement du visage et du nez.

Ces déformations s’observent également dans ses sculptures.

 

 

picasso 1Gardien de reliquaire Mahongwe du Gabon

 

Peut-être aussi une certaine relation entre le gardien de reliquaire Mahongwe du Gabon et cette sculpture de Picasso ?

Le Mahongwe est à gauche, le Picasso à droite.

masque_pende de RDCpicasso 2

 

 

 

De même en peinture, à gauche le masque Pendé (République Démocratique du Congo, ex Congo Belge) versus à droite le détail des Demoiselles d’Avignon.

Assemblée générale de la SSAAL, le 23 janvier 2015

Assemblée générale et conférence de Pierre Formstecher sur l’état des recherches en biologie et thérapie cellulaire.

L’Assemblée Générale commence par l’accueil du Président qui remet son rapport moral aux présents. Puis il rend hommage à Henri Petit disparu en 2014. Il accueille les nouveaux membres, fait état des diverses activités de la Société en regrettant la suspension pour 2015 des Conférences de Printemps pour raisons de financement, rappelle les Prix 2013 décernés lors de la séance solennelle de 2014, pose la question des locaux et cite le site.

Le Trésorier remet et commente le bilan financier de l’année écoulée auquel manque encore une partie des subventions.

Ces rapports sont approuvés. Le Bureau actuel est reconduit.

Après discussion, la SSAAL retient à l’unanimité pour ses Prix 2014, les lauréats proposés par ses Commissions « Sciences » et « Lettres et Arts ». Il sont ICI !
Ces Prix seront remis à la Séance Solennelle du samedi 17 octobre 2015 à 10 heures.

(NB La signification et l’origine de la plupart de ces Prix est rappelée ).

Puis la parole est donnée au Pr Pierre Formstecher qui expose différents aspects, parfois spectaculaires, toujours intéressants des développements modernes de la bioluminescence où se bousculent les Nobel de 1913 à 2014 avec des applications qui laissent tantôt songeur tantôt songeur.